[Point Technique Hors Série 3 | Les Derbys]

25 février 2016 - 12:10

Encore un peu de retard pour les Forces en Présence de l'Euro 2016 avec un autre sujet d'actualité, les derbys. De sa genèse à notre programme du week-end, venez découvrir ces matchs particuliers.

Quoi de mieux pour expliquer les derbys de vous expliquer d'abord pourquoi ce nom. (Vous vous y attendez, là, à une explication bancale et totalement absurde ?)  

[Oui je sais avoir mis les deux frères Boateng en couverture, n'a aucun rapport, mais c'est beau les duels fratricides !]

I- L'étymologie du derby

Si on ne s'attarde pas encore sur ce qu'est un derby, on va pouvoir comprendre un peu l'origine en se penchant sur une ville au sud est de Manchester, Derby. Le football débutait à cette époque-ci et la ville de Derby vit une liesse autour de ce nouveau sport collectif. Un club s'est monté puis, un autre club, jusqu'à arriver à la carte ci dessous. 

Une masse de clubs pour une ville assez moyennement peuplé, toujours est-il que l'omniprésence de ces nouveaux clubs portait le désarroi et la confusion dans les rangs des supporters. Chacun des matchs les opposant était dure à définir, car si on jouait l'Ajax Derby contre l'Inter Derby, le Stade Derby lui jouait contre la ZI Derby. Lassé de toutes ces dénominations confuses, les gens se sont résignés à appeler ces matchs entre équipes de la ville de Derby, des derbys. 

Le pire c'est que mon explication pourrait paraître plausible... Mais on parle de derby pour des matchs plus spécifiques que cela, à enjeux souvent. Et voici donc un cas plus concret de derby. 

II- Etude de cas d'un derby local. 

Brumaire 1552.

La pluie battait et faisait rage en cette matinée d'Automne de Mars. Le Seigneur de Solesmes et le Seigneur de Juigné étaient tous deux attablés et se faisait face en se regardant intensément. 

Deux jours plus tard, le conflit qui les opposait n'ayant toujours pas trouvé de solution, les pages et autres noms de métiers trouvant origine dans des objets du quotidien réfléchissèrent à une issue. 

L'origine de ce conflit, l'appartenance du Port qu'ils avaient construits sur les berges de la Sarthe. Juigné estimait qu'il lui appartenait car bâti sur la rive droite, Solesmes car davantage à proximité de son pont et de son hypercentre. L'endroit était stratégique car l'écluse (oui anachronisme) était une source de revenu important de la masse d'impôts que l'on pouvait y préléver. La dîme, la gabelle, l'ISF et le marbré (impôt sur le transport du marbre de Sablé Solesmes inventé par Papy Brossard) étaient autant de manne financière non négligeable. 

Si se déclarer la guerre était un peu embêtant car les machines de siège étaient si puissantes qu'elle ne pouvait s'atteindre l'un l'autre. Une catapulte de Juigné ne pourrait atteindre une cible moins éloignée que Parcé et les trébuchets de Solesmes ne pouvaient viser qu'une mince bande de terre d'Avoise où les gens organisaient des orgies chez un homme appelé Christophe Clubbarge (qui donna son nom à l'actuel à la discothèque)

Il fallait trouver un autre moyen et ils inventèrent le foot pour cela. (Oui, ça vient pas des anglais, ça se saurait). Et en jouant l'un contre l'autre, le vainqueur se verra attribuer le Port pour une durée annuelle avant qu'un prochain match ne les départage de nouveau. 

Bien sûr la tradition s'est terminée quand Juigné avait enfin remporté un match et que Napoléon décida alors qu'on ne pouvait plus changer comme ça le nom du port et instaura des règles. L'Empereur était en fait un ami du seigneur de Juigné à qui il rendait visite à son Chevet. Dès lors, les matchs continuaient mais ne pouvait plus permettre de changer officiellement la propriété du port même si, officieusement, l'enjeu était toujours présent. 

Après l'appel d'un expert, nous avons enfin remarqué que les seules victimes étaient les habitants du Port de Juigné. Mr Stephane Plaza, agent immobilier nous a confié : 

 

Afficher l'image d'origine

"D'une, ça a été une galère administrative de changer les actes de propriété tous les ans. Mais surtout, les habitants souffrent d'un vis à vis terrible. En face d'eux, une grande bâtisse qui leur cache le soleil avec des gens qui se balade en robe aux fenêtres toute la journée, qui font des signes bizarres et qui chantent toute la journée... Sans parle de cette cloche..." 

S'en est suivi des conseils sur le home stagging et une méthode pour bien poser des stickers muraux sur vos plafonds. 

III- La recette d'un bon derby.

a- Une proximité géographique

Bon, on l'a vu lors du premier paragraphe, la proximité géographique fait tout dans le derby. Premièrement, plus de chances de tomber sur des gens qu'on connaît. Deuxièmement, le passé historique fait tout dans ces circonstances. 

b- Etre un match de championnat

Match amical, coupe, on ne parle jamais vraiment de derby dans ces cas là, un derby c'est un match de championnat où on compare les positions des deux équipes avant, pendant et après. Y'a de l'enjeu, et ça on va y revenir. Et on ne parlera pas non plus de derbys en sélections nationales. Sauf peut être pour les confrontations entre anciennes équipes de l'URSS et la Russie... (Oups, j'en ai trop dit...)

c- Plus haute la division, plus intense sera le derby

Si on prends les deux points précédents, il suffirait que d'un match de championnat entre deux équipes voisines, c'est vrai mais, cela reviendrait à dire qu'une équipe de 4ème division ne jouerait que des derbys en enchaînant des matchs contre Sablé, Louailles, Parcé, La Chapelle d'Aligné. Non, on ne parle pas de derby ou en tout cas pas de derby "parfait"

d- Un enjeu

Oui, un derby c'est aussi salvateur par son enjeu, une rivalité ancestrale, une place à jouer, un maintien, deux frères siamois en coach de chaque équipe, un cochon grillé à gagner... Les enjeux peuvent être nombreux et multiples. Le calendrier va jouer pour beaucoup car si les deux équipes ont tout à faire dans la dernière ligne droite, le derby peut être le match et la clé d'une saison. Et cet enjeu va amener au cinquième point. 

e- Un public

Le derby (surtout quand ils sont peu) c'est le match dont on parle, entre collègues, dans les magasins, dans le journal, dans les bars, dans la rue, dans les clubs voisins, dans les bars, sur facebook, par e-mail, dans les bars... Et nombreux sont les gens à venir supporter l'une ou l'autre des équipes pour voir ce fameux match. Il y'a aussi ceux qui supportent une équipe avant et qui change de fusil d'épaule, une fois le match passé si le score n'était pas celui escompté. 

f- De l'intensité à défaut d'avoir du spectacle ?

Car oui, les derbys sont des matchs intenses, c'est son premier critère, mais est-ce que cela est synonyme d'absence de spectacle à chaque fois ? Pas toujours. 

 

IV - LE DERBY

Mais si je vous raconte tout cela,c'est bien pour vous parler DU match qui va nous intéresser ce week-end. Car, oui, il y'a UN derby qui nous intéresse. Dimanche 28 Février au Stade de Solesmes. l'équipe à domicile recevra l'équipe contre qui elle a eu un mauvais rendement avec une défaite 5-1. Match retour donc pour Solesmes B contre Précigné avec une grosse envie de se racheter, somme toute assez logiquement. On vous attends avec ferveur pour ce match à 13h. 

V- Et le reste du week-end. 

Mais la JSS ce n'est pas qu'une seule équipe mais trois, on sait que beaucoup seront nombreux aussi pour assister au match contre nos voisins de l'UCAP en 1ère division. Et on pensera à la C qui partira justement à Parcé pour un derby de 4ème division (= un match classique) pour une victoire espérons le bien sûr ! 

VI - Quelques côtes

Et avec l'aide d'un statisticien (et j'ai galéré à l'écrire), voici quelques côtes pour le derby entre JSS - UCAP : 

 

Score de 10 - 10 à la 30' : 126/1

Triplé d'Anthony Marcereuil : 125 854 / 1 

Apocalypse à la 81' avec météorites et extinction des dinosaures : 125 855 /1

Un seul but d'Anthony Marcereuil : 125 856 /1 

Petit bon de Roro : 0.12/1

 

Vous remarquerez que, curieusement, il y'a plus de chances qu'Antho marque trois buts, qu'il n'en marque qu'un seul. Etonnant, non ? 

 

Sur ce, je vous souhaite à tous, en tout cas, un bon week-end, en espérant vous voir dimanche, et qu'il fera beau, et que vous soyez tous bien coiffés, tout ça, tout ça, quoi... 

"Bon bah tant pis, je resterai à Marseille..." 

Derbystiquement, 

Ptit Max

 

PS: Il se peut qu'il y'ait des incohérences dans cet article et surtout des choses fausses. Parce qu'en vrai, où est-ce qu'on pourrait mette un trébuchet en direction du Chris Club à Solesmes ? Si on pouvait le faire, on arrêterait de prendre la voiture quoi... 

Commentaires

Staff
Ptit Max
Ptit Max 25 février 2016 12:21

Eventuellement, si des gars d'Auvers Poillé, Précigné ou Parcé passent par là, n'hésitez pas à laisser votre pronostic en commentaires ;)

pouicos, Catherine LANCELEUR et 2 autres personnes ont pronostiqué Concours 2017 . 2018 5 jours
Mathilde Lanceleur, xavier huard et 4 autres personnes ont pronostiqué Concours 2017 . 2018 12 jours
Concours 2017 . 2018 : nouvelle journée 15 jours
Régine Renou, Mathilde Lanceleur et 5 autres personnes ont pronostiqué Concours 2017 . 2018 19 jours
Régine Renou est devenu membre 19 jours
Concours 2017 . 2018 : nouvelle journée 22 jours
Régine Renou, Mathilde Lanceleur et 5 autres personnes ont pronostiqué Concours 2017 . 2018 26 jours
Concours 2017 . 2018 : nouvelle journée 27 jours
Redolph Renoult, Catherine LANCELEUR et 3 autres personnes ont pronostiqué Concours 2017 . 2018 1 mois
Concours 2017 . 2018 : nouvelle journée 1 mois
Mathilde Lanceleur, pouicos et 3 autres personnes ont pronostiqué Concours 2017 . 2018 1 mois
JASON TOUCHARD a pronostiqué Concours 2017 . 2018 1 mois
Concours 2017 . 2018 : nouvelle journée 1 mois
Clyde Kuate est devenu membre 1 mois
pouicos, Catherine LANCELEUR et 5 autres personnes ont pronostiqué Concours 2017 . 2018 1 mois

Aucun événement