[Point Technique n° 16] Les coups francs

#1 11 (3 avril 2014 11:54)

Aujourd'hui c'est jeudi, et comme il y a bien des jeudis, c'est l'occasion de faire un focus sur un point névralgique de notre sport préféré ! 

Et l'occasion était trop belle après le but de Simon sur un coup franc indirect de Julien de parler de ces fameux coups francs ! 

A-Définition

Tout d'abord, qu'est-ce qu'un coup franc ? 

Il ne faut pas confondre un coup franc au foot avec un coup franc dans la vraie vie (ou dans GTA). Là il n'est pas question de taper son adversaire violemment de manière totalement assumée. Un moyen facile de dissocier les deux : 

Un coup franc (baston) est l'antonyme d'un coup bas, lâche. Or un coup franc (foot) peut être totalement vicieux. (CF Juninho avec l'OL) 

Donc un coup franc est une phase de jeu arrêté survenant après une faute de jeu de l'adversaire comme un tacle assassin d'Antho Marcereuil, une main, une bousculade de 750 kilojoules de Khalid ou toute autre action de Geff. S'en suivent aléatoirement des cartons jaunes ou rouges, et systématiquement, de reproches des supporters envers l'arbitre. 

Selon la gravité de la faute et son emplacement, on peut observer plusieurs manières de jouer le coup franc, parfois, décidé par l'arbitre. 

 B- Les différents types de coups francs

Pour tous les coups francs se passant dans la moitié de terrain de l'équipe en bénéficiant, ils peuvent être tous joués vite une fois que le ballon est arrêté, aucun questionnement sur être direct ou non puisqu'il faudrait avoir une frappe incroyable pour oser la tenter du milieu de terrain. Il est possible que Richard aurait pu le faire par le passé avec ses buts du milieu de terrain mais il ne tirait pas les coups francs. 

A l'approche de la surface adverse, on distingue donc, les coups francs directs et les coups francs indirects. Ces premiers sont totalement libres en terme d'aboutissement alors que les seconds ne peuvent pas permettre de marquer directement. 

Si sur un coup franc indirect, le ballon ne touche personne et rentre dans le but, le coup franc est alors annulé.

Petit exemple avec notre ami Taiwo, ancien marseillais, qui, visiblement ne comprends, à l'heure actuelle toujours pas les règles. (Grand adepte de je tire tout droit dès que je peux)

http://www.youtube.com/watch?v=1xxh2_XAn4A

C-Comment tirer un coup franc

Avec le pied...

D- Comment bien tirer un coup franc

Tirer un coup franc... Cela peut sembler a priori très facile mais cela est un peu plus complexe ! Voici quelques étapes :

  1. Placer son ballon, si possible pas dans un trou, en essayant de grapiller quelques centimètres (et pas quelques mètres Mr Chanteau)
  2. Choisir le bon tireur, car certains sont meilleurs aux coups francs lointains, selon leur pieds également, gaucher ou droitier
  3. Trouver son angle de tir ou la personne à viser, sauter le mur, le contourner, combiner avec un autre joueur
  4. Rembarrer le joueur qui va vous dire qu'il tirera mieux que vous pour affirmer votre suprématie
  5. Attendre que l'arbitre ait fait reculer le mur pour reculer légèrement votre ballon et avoir plus d'angles ? (ou pas...)
  6. Et au coup de sifflet, tirez ! 
  7. Se faire entendre dire par ses coéquipiers que c'est pas grave... il faut vous replacer maintenant...

E- Quelques bons tireurs de coups francs

On a déjà parler de Juninho, qui sauvait l'Olympique Lyonnais à chaque coup franc mais d'autres se sont illustrés pour les mêmes raisons : 

Roberto Carlos et son piétinement qui fait frissonner les jardiniers,

David Beckham et sa précision infaillible (sauf pour prédire la fin des Spice Girls)

Cristiano Ronaldo, Platini (avant d'être gros), Del Piero, Ronaldinho, Maradona, Chilavert (fallait citer un gardien), Sinisa Mihaljovic (connaît pas), Gerrard, Jean Luc Gaulain (contre Vion), Arshavin...

Enfin, pour terminer ce point technique, une petite compilation de jolis coups francs posté par Stephe_9

Et à très bientôt :) 

 

Réponses

Aucun événement